En 2003, j'ai exposé au Fort du Bruissin à Francheville, l'exposition s'appelait
"La Forclusion de Methos". Mon rapport au Fort, était une réflexion sur la
forclusion, le rejet, et l'oubli. J'y ai montré des travaux sur aluminium,
afin de mettre en exergue le combat, dans son aspect métal. Le travail du
pigment et de la poudre d'argent, enfermés dans un grillage, faisant référence
aux "cottes de mailles".
J'ai toujours trouvé étrange que l'on transforme en lieu artistique des anciens
lieux à usage militaire, et c'est sur ce paradoxe (qui n'en est peut-être pas un)
qu'il m'a semblé intéressant de travailler. J’ai présenté deux installations
d'aluminium : poudre d'aluminium, sur aluminium, afin d'explorer, par ce travail
de matière "métal", l'identité de la lutte, du combat, de la mémoire et de l'oubli...


Forclore : rendre à jamais inaccessible une représentation du réel, en la
rejetant comme n'ayant jamais existé, mécanisme de défense, inadapté et
dangereux. " Ce qui a été forclos réapparaît " et le réel lui-même se remet à
parler. Transformer ces lieux, n'est-ce pas une façon de forclore à jamais leur
histoire, de les rendre inaccessibles à notre devoir de mémoire, et risquer à tout
jamais de voir ressurgir leurs "démons" ? Métis, mangée par un dieu puissant
après qu'il l'eut possédée, car elle représentait pour lui un danger, le rendit
malade, et engendra de son crâne pourfendu une déesse en arme, toute de
métal vêtue. Dans ce XXIe siècle commençant, nous ne sommes pas exempts
de " dieux" violents et puissants, qui craignant pour leur pouvoir, ingurgitent
leurs ennemis, au seul risque de n'engendrer que la guerre. Et probablement
alors, seul Ethos, gardien ultime de toute philosophie morale, peut nous sauver
de leur " folie” . Je travaillais sur ce projet depuis un an, et, malheureusement,
l'actualité a rejoint mon propos. La veille du vernissage, la " nouvelle guerre "
en Irak fut déclarée.

Mon travail au fort a, alors, pris plus de sens que jamais.

PLUS DE PHOTOS

La forclusion de Méthos
Installation
Fort du Bruissin

2003, Aluminium
10 panneaux de 1,20 m x 1,20 m
68 carrés de 0,30 m x 0,30 m



RETOUR